Jouer avec la granularité

Mon dernier article sur les stratégies en temps de crise développait quelques idées autour de la notion de granularité. Ayant eu à ce sujet plusieurs discussions avec certains d’entre vous et ayant pu mesurer votre intérêt, je pense intéressant de développer quelques exemples sur ce sujet trouvés dans l’actualité internationale.

Commençons simplement avec Rentobile une entreprise basée dans le New Jersey. Leur objectif est d’adresser le constant besoin de renouvellement de nombreux utilisateurs de téléphones mobiles. La granularité de ce renouvellement étant généralement à l’année : c’est-à-dire la durée moyenne d’un contrat de téléphonie mobile, avec à la clef un téléphone nouvelle génération “gratuit”. Si vous souhaitez attendre moins longtemps et bénéficier d’une granularité de service plus fine, Rentobile vous permet de louer votre téléphone et de le renouveler tous les mois. Même au rythme de sortie des nouveaux appareils, les utilisateurs les plus technophiles ont l’assurance d’être toujours à la pointe.

Nous avions évoqué les micro-crédits, et de fait de plus en plus de services naissent autour de ce besoin nouveau. Aux Pays-Bas Ferratum permet d’emprunter entre 100 et 500 € pour quelques semaines par le biais d’un simple SMS.

Au Royaume-Uni c’est Wonga qui permet avec un widget sur internet de régler son besoin en financement et la durée de prêt : jusqu’à 200 sur 30 jours. Outre l’instantanéité de l’obtention d’un micro-prêt, Wonga s’assure par ailleurs d’une bonne récurrence. En effet les clients qui remboursent rapidement et de façon fiable, obtiennent au fur et à mesure de meilleurs taux.

De façon proche et toujours au Royaume-Uni, le site Borro propose de mettre en gage ses objets. Ici aussi le positionnement est original est adresse un manque dans la granularité de l’offre des prêteurs sur gages. Plutôt que de devoir vous déplacer pour gager des bijoux de valeur, il est facile d’envoyer par courrier des objets peu onéreux en échange d’un micro-prêt.

Et pour terminer ces quelques exemples, nous pouvons parler des parkings publics qui de plus en plus proposent des tarifs réduits pour le stationnement de véhicules de type Smart. A la granularité horaire, se superpose alors une granularité “métrique” : un véhicule occupant moins de surface au sol, coûte logiquement moins cher à garer. Cette pratique est en place depuis assez longtemps à Marseille, Lyon ou Paris, et commence à apparaître de façon plus étonnante à Manhattan !

En conclusion de ces quelques exemples, il est facile de comprendre que sous la pression d’un pouvoir d’achat client rendu incertain, devenir agile et inventif pour repenser son offre client est vital. Je gage que vous verrez de plus en plus autour de vous cette tendance à redécouper son offre en tranches plus fines, ou l’occupation de nouveaux espaces concurrentiels en jouant sur la granularité. Pourquoi ne pas vous en inspirer pour réfléchir à votre activité ?

Author: Philippe

Philippe has been training 200-300 startups a year since 2007, consulted for dozens of multinationals on rupture innovation or corporate incubation, and was directly involved in more than 150 startups building their market fit and scaling up their business. He also teaches business model innovation in key MBA programs whether they are in Paris or Shanghai. And since 2017, Philippe is now living in Amsterdam, one of the best European business hub around.

Comments are closed.