Les opportunités d’une crise dynamique

Les périodes de crises ont de nombreux avantages pour les entrepreneurs agiles. Premièrement, si vous voulez entrer dans un nouveau marché, le status quo imposé par les leaders va être forcément bouleversé. Des désinvestissements vont être opérés, des segments clients peu profitables abandonnés, et la bataille risque de se concentrer sur quelques parts de marchés étroites. (…)

Les périodes de crises ont de nombreux avantages pour les entrepreneurs agiles.

1. Le statu quo imposé par les leaders va être bouleversé. Des désinvestissements vont être opérés, des segments clients peu profitables abandonnés et la bataille risque de se concentrer sur quelques parts de marchés étroites. Beaucoup de concurrents historiques de moyenne taille, ou au rayon de braquage trop important vont disparaître, ou se faire absorber. Tout cela crée de l’espace pour de nouveaux entrants à la structure légère et avec une vision différente.

2. Les attentes de vos partenaires vont être plus modestes. Dans un contexte de crise, personne ne risque de vous demander une rentabilité nette de 15 ou 18% : les exigences se porteront à un niveau beaucoup plus bas. Par exemple dans la mesure où vous pourrez convaincre de la sécurité à long terme de votre activité, celle-ci sera toujours préférée à une recherche de profits maximale par des investisseurs que vous solliciterez.

3. Vos nouveaux sponsors pourront être vos anciens concurrents. Les leaders du marché étant généralement ceux avec les coûts de structure les plus lourds, seront à la recherche de certains allègements. Si vous êtes capables de sous-traiter une partie de leurs activités peu rentables pour eux, ou si vous assumez à leur place le développement d’un nouveau projet au résultat incertain, vous serez dans une configuration doublement gagnante : ceux qui auraient pu être vos plus gros concurrents vous ouvriront la porte de leurs propres clients, avec en échange un allègement de leurs risques.

4. Un marché secoué dans ses fondamentaux est ouvert à de nouvelles solutions… si celles-ci paraissent moins risquées que l’existant. A vous de savoir jouer sur le besoin exacerbé de repli sur des valeurs sûres : certains produits jugés ringards ou peu inventifs quelques mois plus tôt, peuvent devenir des valeurs refuges très cotées. Attention bien entendu à pérenniser cela en prévoyant la sortie de crise et un nouveau renversement du marché.

Une crise est toujours source d’opportunités : comment pensez-vous tirer parti d’un contexte devenu chaotique ?

Author: Philippe

Philippe has been training 200-300 startups a year since 2007, consulted for dozens of multinationals on rupture innovation or corporate incubation, and was directly involved in more than 150 startups building their market fit and scaling up their business. He also teaches business model innovation in key MBA programs whether they are in Paris or Shanghai. And since 2017, Philippe is now living in Amsterdam, one of the best European business hub around.