Innovation technique vs. innovation de business model

Toute la blogosphère mondiale est en émoi. Apple devrait annoncer en fin de mois l’arrivée d’une tablette : un ordinateur qui pourrait ressembler à un iPhone géant et qui devrait proposer une nouvelle façon d’utiliser l’informatique…

Toute la blogosphère mondiale est en émoi. Apple devrait annoncer en fin de mois l’arrivée d’une tablette : un ordinateur qui pourrait ressembler à un iPhone géant et qui devrait proposer une nouvelle façon d’utiliser l’informatique. En tout cas c’est ce dont tout le monde parle, sauf Apple. En leader technologique parfait, l’entreprise américaine n’a rien annoncé, rien dit, ni rien démenti…

Si je fais un seul pari sur ce qui va se passer, c’est qu’Apple ne proposera pas un objet pourvu de technologies incroyables. Le design sera élégant, l’interface superbement intégrée, mais surtout un nouvel écosystème sera créé. Comme avec l’iPod qui a changé la donne dans l’industrie de la musique, ou l’iPhone qui a déplacé les équilibres entre les anciens leaders comme Nokia, Motorola ou Sony ; ce futur produit que l’industrie a déjà appelé iSlate ou iPad devrait venir taquiner Amazon et son Kindle et donc aussi… la presse écrite. La prochaine frontière de l’innovation est bien là : certes utiliser la technologie si cela est nécessaire, mais surtout focaliser ses efforts sur sa capacité à changer plusieurs secteurs industriels et proposer un “new deal”.

Rappelons d’ailleurs que le projet Courier buzzé par Microsoft et HP, qui aurait pu tenir tête à Apple… a fait flop :

Il est facile de comprendre que le Lenovo IdeaPad présenté en tête de l’article sera aussi bien techniquement, ou même meilleur que le produit Apple… Mais que proposent Lenovo et les autres constructeurs, qui ont inondé le CES de Las Vegas de ces nouvelles produits à écran tactile ? En terme d’innovation, rien. Ou presque : simplement leur technologie…

Author: Philippe

Philippe has been training 200-300 startups a year since 2007, consulted for dozens of multinationals on rupture innovation or corporate incubation, and was directly involved in more than 150 startups building their market fit and scaling up their business. He also teaches business model innovation in key MBA programs whether they are in Paris or Shanghai. And since 2017, Philippe is now living in Amsterdam, one of the best European business hub around.

Comments are closed.