LIFT11 C’est parti !

LIFT13 Genève - Merkapt

Lift démarre demain à Marseille et je suis un peu bougon. Je me rends compte que le contenu de cette année m’intéresse beaucoup moins que celui qui avait été proposé à Genève. Il faut dire que l’on y avait souvent parlé de business models et que je n’avais pas pu m’y rendre. Le programme phocéen me semble donc moins attrayant et les très nombreux ateliers de cette version sudiste ne compensent pas mon manque d’intérêt relatif. Continue reading “LIFT11 C’est parti !”

Créativité et innovation dans les territoires

black - innovation copilots

Le CAE (conseil d’analyse économique et stratégique) vient de publier un rapport fort stimulant intitulé “Créativité et innovation dans les territoires”. L’intérêt de ce document est de tenter de dépasser l’habituel paradigme français de l’innovation : recherche scientifique = brevets = technologie = marché. Et si vous me lisez un tant soit peu régulièrement, vous savez à quel cela m’importe. Continue reading “Créativité et innovation dans les territoires”

Forum international classe export à Marseille

Le 31 mars et le 1er avril, aura lieu le salon Classe Export au palais de la bourse de la CCi de Marseille. Je co-animerai à cette occasion une présentation sur les stratégies de pénétration des marchés étrangers, le matin du 1er lors de la Conférence Leader (10:30 – 12:00, Salles des Séances). J’espère avoir l’occasion de vous y croiser, puisqu’en dehors de ma modeste contribution, le programme promet d’être intéressant, surtout dans une période où beaucoup d’entreprises se demandent quelles pistes peuvent permettre de dynamiser leur activité.

Stratégies d’exportation à Meyreuil

Pour ceux qui seront avec nous ce soir à la pépinière d’entreprises innovantes de Meyreuil dans le cadre du club des lauréats 2009 de l’association PACA Entreprendre, nous parlerons de stratégies d’exportation. Comme d’habitude nous nous attacherons à discuter des objectifs liés à une stratégie export, des méthodes pour dégrossir son approche de l’export, et surtout de la façon de tenir compte dès le départ du paramètre culturel.

Nous parlerons donc d’export strict, de globalisation, de délocalisation, de localisation et de régionalisation, d’une façon qui n’est généralement guère abordée. Le but étant de construire une démarche cohérente, plutôt que de suivre des opportunités changeantes et parfois pas très claires.

Ces premières pierres étant posées, il devient plus facile de naviguer dans les choix opérationnels consécutifs à une démarche export : définir l’envergure du projet, choisir les partenaires, cibler ses marchés, adapter son entreprise à ce changement, organiser la promotion et les ventes.