Incubation et pépinière

Comme je suis souvent amené à le faire ici, je voudrais revenir sur une question à laquelle je suis souvent amené à essayer de répondre : quelle est la différence entre la préincubation, l’incubation, le passage en pépinière et la sortie de pépinière, pour une entreprise innovante ? Ce débat a eu lieu lors des dernières journées du réseau régional de l’innovation en PACA, il est revenu lors de réunions avec des financiers et des business angels, et je l’ai eu avec l’un des directeurs de Gémalto la semaine dernière…

Comme je suis souvent amené à le faire ici, je voudrais revenir sur une question à laquelle je suis souvent amené à essayer de répondre : quelle est la différence entre la préincubation, l’incubation, le passage en pépinière et la sortie de pépinière, pour une entreprise innovante ? Ce débat a eu lieu lors des dernières journées du réseau régional de l’innovation en PACA, il est revenu lors de réunions avec des financiers et des business angels, et je l’ai eu avec l’un des directeurs de Gémalto la semaine dernière.

Il est vrai que dans les pays anglo-saxons, il y a généralement moins de granularité dans les structures hébergeant une startup. On passe de l’incubation, si elle a lieu, directement aux premiers locaux. Et si en France nous avons une norme d’octobre 2003 pour définir les prestations d’une pépinière (la NF X 50-770), celle-ci n’est ni suivie, ni connue. On put aussi essayer de répondre à la question par la nature des besoins en financement. On parle d’appel à du capital de proximité, d’amorçage, risque, de développement, de refinancement… Mais le moment où ces besoins apparaissent va fortement varier selon le marché de la sartup et son activité. Le débat reste donc là.

En ce qui me concerne, je propose une approche pragmatique :

La préincubation : l’entrepreneur n’en est pas encore un. Il a une vision et commence à la mûrir sans avoir pris le moindre risque. Il est probablement encore salarié et commence à se convaincre que son idée peut déboucher sur une activité économique.

L’incubation : une première prise de risque a été opérée. Pendant un à deux ans des étapes de structuration sont franchies : création de la structure juridique, arrivée des associés fondateurs, démarrage de la R&D, arrivée des prototypes et premières communications vers le marché. On produira certainement du business plan pour les institutions et les financeurs, mais sans qu’il ait de sens puisque le business model n’existe pas encore. C’est une étape de structuration interne, avec en France peu de risque au-delà de l’apport personnel des associés.

Le passage en pépinière : ce doit être le moment où l’entreprise définit son business model, diminue ou arrête la R&D et rencontre ses clients le plus souvent possible. En trois ans, une startup ayant  préalablement été incubée, devrait avoir réalisé du chiffre d’affaires pendant au moins un exercice fiscal complet. Il s’agit de la phase de validation, avec de plus en plus de risques : la pression financière après 3 à 5 ans de démarrage est maximale, les concurrents et les clients doivent connaître l’offre et il va falloir bientôt se détacher du placenta des aides régionales et nationales.

Ma définition repose donc sur la prise de risque et la validation du business model.

Cela devrait d’ailleurs expliquer parfaitement la logique de ces structures d’accompagnement : pendant ces périodes le risque croît en même temps que la startup définit son business model. C’est une période de fragilité maximale, elle n’est dépassée que quand l’entreprise parvient à toucher son marché de façon durable, dépasser son seuil de rentabilité et se pérenniser. Cela devrait aussi inciter beaucoup plus ces structures d’accompagnement à soutenir la structuration commerciale… Débat qui lui aussi est revenu lors des dernières journées du réseau régional de l’innovation.

Tweets hebdos // 2010-01-29

Les tweets de la semaine de l’agence Merkapt…

  • Nokia et l’innovation grassroots http://ow.ly/1nA9pa #
  • RT @romm1: Étudiants “startupeurs”, voici un concours intéressant pour vous : http://bit.ly/cVjtON (Plz RT) #
  • Quel business model pour la presse ? (grosse mise à jour !) http://bit.ly/9y9WH1 #
  • La meilleure analyse que j’ai pu lire : RT @Capucine_Cousin #iPad : aaah, le point de vue de Jacques Attali http://tinyurl.com/yk6v2do #
  • RT @orangebusiness: [Fr] m2m : le Do It Yourself (DIY) peut-il être une opportunité pour les industriels ? http://bit.ly/96nXL6 #TIC #
  • En train de réaliser que l’iPad avec Square va être un fantastique terminal pour les commerces… #
  • RT @MaelLeHir: RT @davidlafon Très bon, ça ! RT @webqualite Grande rétrospective Miyazaki en avril sur ARTE http://bit.ly/cZ2vfx #
  • +1 sur les vertus du silence (j’ai tjrs du mal !) RT @gbertholet: Les règles d’or de l’entretien commercial – http://digg.com/u1LYXt #
  • On oublie vite que cet iPad n’est pas une innovation technique, c’est dans l’écosystème médias qu’il y a révolution… #
  • STMicroelectronics a-t’il fait une annonce sur le fait qu’ils sont propriétaires de la marque iPad ? #
  • iPad désimlocké, ça va être dur à digérer pour les opérateurs… #
  • Une belle définition de la “sérendipité” : chercher une aiguille dans une meule de foin et tomber sur la fille du paysan ! /via @Fano #
  • Incublog : Pierre, d’Hubiquity : le “standard téléphonique de la TPE”: Pierre Lombard, d’Hubiquity, a é (cont) http://tl.gd/5i81e #
  • #crise #épilepsie RT @patricecassard: Incroyable, j’ai trouvé une boutique en ligne encore plus moche que C-Discount !!! http://drp.ly/hxU9q #
  • La presse écrite sans business model viable. Ni en papier, ni sur internet : http://bit.ly/9y9WH1 #
  • Probablement l’un des meilleurs design de site de musique en ligne http://www.thesixtyone.com/... Enjoy ! #
  • “Hardware is becoming much more like software” http://bit.ly/5gZ6xx #fablab via Wired #
  • Une erreur de frappe et je découvre Witter : http://bit.ly/6eSJEa (ils ont dû exploser leur nb de hits depuis 1 an) #
  • J’ai souri… Nokia annonce aussi la musique en 2011 ! RT @mbamti: Les concurrents d’Apple préparent une contre-attaque http://bit.ly/5gJulv #
  • RT @nodesign: Steve Jobs: les consos ne savent pas ce qu’ils veulent tant qu’1 inventeur ne vient pas le leur montrer http://ow.ly/10oDk #
  • Tendance 2010 RT @orangebusiness: [Fr] Pay2you ou comment envoyer de l’argent d’un simple SMS (ou mail) en France http://bit.ly/6Xz3F5 #TIC #
  • J’ai souri… Nokia a aussi de ma musique avant 2011 ! RT @mbamti: Les concurrents d’Apple préparent une contre-attaque http://bit.ly/5gJulv #
  • RT @Capucine_Cousin: RT @M_C_B http://tinyurl.com/y954nnx With Apple Tablet, Print Media Hope for a Payday. NYTimes #
  • Passionnant + pas reproductible ! RT @Fano: @faberNovel une étude sur le marketing sur app store #RATP http://bit.ly/8W5CSN ? #appstudy #
  • RT @FrancisBelime: Une journée de coaching avec un doigt de marketing, un soupçon de financement et une pincée de stratégie produit #idem #
  • [smk] Viadeo a peur de la concurrence ? http://tinyurl.com/yd5padu cc @antoinepic /via @eogez (j’ai fait le ménage et supprimé mon profil) #
  • Auto-entrepreneurs : sur 263 400, moins de 20% avaient encaissé un CA fin octobre 2009: http://bit.ly/8GAVQH via @eni_kao /via @distriforce #
  • Accompagnement ce matin des startups de la pépinière de Meyreuil… Où nous parlerons de stratégie prix ‘ #
  • 3 diagnostics stratégiques terminés avec des TPE primo-exportantes et préparation de la formation export vendredi ! #
  • Formation en ligne sur la stratégie de prix dans les startups http://ow.ly/1nyrbC (qu’est-ce que l’on est gentil !) #
  • http://twitpic.com/zob7f back from #midem music industry still has no clue about what to do… start ups are getting better /via @soufron #
  • Top thread on Reddit is “how many of you have ever actually seen a floppy disk” suddenly I feel so very old. /via @diveintomark touché ! #
  • Réunion ce matin sur l’utilisation de l’innovation de business model pour les business sociaux… En route ! #
  • La nouvelle formation sur la stratégie de prix pour les startups sera en ligne mardi. Et pour vous en avant-première : http://bit.ly/6OgPOs #
  • Vive le social business sur France Inter ! http://tinyurl.com/ya8zvl5 #
  • Bienvenue à tous les nouveaux followers ! #
  • RT @skap5: New media. Local non-profit news organizations emerge to replace newspapers and feed national aggregators. http://bit.ly/7byOot #
  • RT @tweetmeme La stratégie d’entreprise: “Virtù e Fortuna” http://tinyurl.com/ycymeok … oh, une interview : ) #
  • Est-ce que l’on peut mettre en abîme les tweets ? http://ow.ly/1noB2m ^_^ #
  • RT @la_fing: Présentation JM Cornu à InnovAfrica – Bamako 2009 http://bit.ly/8nM3DY #

Stratégie de prix dans les startups

Dans le cadre du programme de formation continue de la pépinière d’entreprises innovantes de Meyreuil, voici le support du travail de ce matin sur la stratégie de prix…

Dans le cadre du programme de formation continue de la pépinière d’entreprises innovantes de Meyreuil, voici le support du travail de ce matin sur la stratégie de prix. Déterminer le prix d’un nouveau produit ou service, quand on démarre sa startup innovante est un exercice complexe. Il n’est guère facile de se référer à un prix de marché standard, en dépit des business plans, il y a peu de lisibilité sur la croissance et les investissements… Et l’on est probablement encore en train de se poser des questions sur son modèle économique.

Voici quelques éléments pour mettre à plat le problème et engager des approches pragmatiques :

Stratégie de prix pour les startups

Suite à la formation de ce matin, je rajoute une présentation de Pinch Media qui explique ouvertement ses résultats de ventes sur l’App Store d’Apple. C’est un cas qui loin de s’appliquer à tout le monde, est néanmoins intéressant. Il permet en effet de suivre l’engagement de clients téléchargeant une application gratuite et l’achetant ensuite. Ou non. Cela en fonction de différentes périodes, ou de différentes approches prix :

Tweets hebdos // 2010-01-22

Les principaux tweets de la semaine, avec de nombreux liens intéressants sur l’actualité de l’entreprise et de l’innovation…

Pourquoi nous diffusons nos présentations en ligne et de façon ouverte…

Comme souvent lors d’une séance de travail la semaine dernière avec des entrepreneurs, certains étaient surpris de pouvoir trouver nos présentations en libre service sur notre site, ou sur Slideshare. Il est vrai que la plupart des consultants essayent de contrôler jalousement leur production documentaire. C’est très compréhensible dans la mesure ou une journée de conférence ou de formation, nécessite facilement 3 à 4 jours de travail sur les supports…

Comme souvent lors d’une séance de travail la semaine dernière avec des entrepreneurs, certains étaient surpris de pouvoir trouver nos présentations en libre service sur notre site, ou sur Slideshare. Il est vrai que la plupart des consultants essayent de contrôler jalousement leur production documentaire. C’est très compréhensible dans la mesure ou une journée de conférence ou de formation, nécessite facilement 3 à 4 jours de travail sur les supports. D’un autre côté je ne pense pas (je n’espère pas en fait) que la majeure partie de notre valeur ajoutée vienne de ces supports. Ils ne sont d’ailleurs jamais réutilisés à l’identique d’une fois sur l’autre. Et très souvent nous nous en écartons largement le jour où nous les utilisons. Je ne crois pas que qui ce soit puisse en réalité délivrer 30% des messages que nous transmettons en copiant / collant ces outils. Et je dirais, que s’ils peuvent être utilisés par d’autres pour faciliter leur travail… et bien tant mieux pour eux.

D’un autre côté quel bénéfice tirons-nous de cette large diffusion ? Tout d’abord nous facilitons la vie aux gens avec qui nous travaillons. Ce n’est pas rien. Mais nous permettons aussi à une large audience de prendre connaissance des sujets sur lesquels nous travaillons, et notre façon de les aborder. Si je vous en parle d’ailleurs aujourd’hui, c’est que je viens de recevoir un mail de Slideshare nous donnant nos statistiques pour 2009 :

  • 37 Présentations téléchargées.
  • 16.031 Visites au total.
  • Un peu plus de 430 vues en moyenne par présentation.

La présentation la plus vue ayant été la “stratégie d’entreprise pratique” avec presque 900 visites a elle seule. Et tout cela indépendamment des visites en direct sur Merkapt.com… Et la beauté de tout cela est que ce sont des chiffres très modestes. Il est fort probable qu’avec un peu de publicité nous pourrions multiplier par 3, 5 ou 10 ce score.

Est-ce que cela nous a généré du chiffre d’affaire ? Oui. En 2009, nous avons 6 clients qui ont engagé la conversation avec l’agence après avoir vu notre travail. Bilan donc complètement positif et qui renforce certains messages que nous véhiculons auprès des startups technologiques avec lesquelles nous travaillons : passez plus de temps à propager vos produits, qu’à chercher à créer un marché étanche et ultra-protégé, dans lequel vos concurrents ne pourrons pas s’engouffrer.

Formation à la stratégie pour primo-exportants

Comme je l’avais annoncé dans notre calendrier de formations 2010, j’interviens depuis le début du mois dans le cadre du programme Start’International de la CCIMP. Aves trois autres consultants et après avoir réalisé un diagnostic préliminaires, nous prenons en charge une matinée de formation avec l’ensemble des entreprises du programme. Voici le support de mon intervention sur les points importants de la stratégie d’une entreprise primo-exportante…

Comme je l’avais annoncé dans notre calendrier des formations 2010, j’interviens depuis le début du mois dans le cadre du programme Start’International de la CCIMP. Aves trois autres consultants et après avoir réalisé un diagnostic préliminaires, nous prenons en charge une matinée de formation avec l’ensemble des entreprises du programme. Voici le support de mon intervention le 29 janvier, sur les points clefs de la stratégie d’une entreprise primo-exportante. Continue reading “Formation à la stratégie pour primo-exportants”

Stratégie pour la reprise d’entreprise

Voici la nouvelle version de la formation à la stratégie d’entreprise dans le cadre de la reprise. Cette formation a lieu le 15 janvier à Aix dans les locaux de l’IRCE…

Voici la nouvelle version de la formation à la stratégie d’entreprise dans le cadre de la reprise. Cette formation a lieu le 15 janvier à Aix dans les locaux de l’IRCE. Le but comme d’habitude avec ce type de formation, est d’arriver à faire le tour du “minimum syndical” des outils de stratégie. Et surtout de permettre de comprendre comment analyser un business model. Chose qui est rarement (voire jamais) abordée. La difficulté est bien entendu d’arriver à boucler cela en une journée, avec un public ayant des attentes très divergentes (passé professionnel, cibles de reprises, maturité dans la démarche).

La présentation :

Tweets hebdos // 2010-01-15

Les tweets de la semaine de l’agence Merkapt…