To know if Apple is doomed or not

To wrap up 2015 fiscal year, Tim COOK tried to put in perspective the growth of his company:

To put that into some context, our growth in one year was greater than the full year revenue of almost 90% of the companies in the Fortune 500.

For the market and business analysts at wide, this is utterly frightening, and there is this on-going narrative of “Apple is doomed”. Continue reading To know if Apple is doomed or not

It’s time to let go of the canvas

It’s quite a trip to read the Wikipedia page on ‘business model‘ where the business model canvas designed by Pigneur and Osterwalder is barely a footnote. In real life, there is probably just a handful of startups or multinationals that haven’t use this tool at some point, as a key element of creativity and to some extent, innovation or strategy.

Continue reading It’s time to let go of the canvas

Une entreprise technologique peut-elle passer du premium au luxe ?

Apple va donner demain les détails concernant sa montre connectée. D’une façon ou d’une autre, nous allons assister à une tentative d’expansion inédite d’Apple depuis 2007 et l’arrivée de l’iPhone. Quand la plupart des grands groupes réussissent un ou plusieurs coups de maître, la sagesse est souvent pour eux de se diversifier par le bas, en déployant leurs gammes vers des marchés plus banalisés et en élargissant leur base client vers des catégories subissant plus de pression économique. L’originalité du mouvement d’Apple est qu’il va se faire par le haut et qu’ils semblent avoir donné tous les signaux expliquant que s’ils étaient une marque jusqu’à présent « premium », ils souhaitent aussi devenir une marque de luxe.

Mais: passer du premium au luxe est-il possible pour une entreprise vendant de la technologie ? Continue reading Une entreprise technologique peut-elle passer du premium au luxe ?

Apple ne vend plus de produits

Difficile de ne pas réagir aux annonces faites hier par Apple. Non pas tellement pour les annonces et les nouveaux produits présentés eux-mêmes, mais surtout pour la myopie des commentaires qui tombent en avalanche depuis plusieurs heures.  Continue reading Apple ne vend plus de produits

Votre discours est-il opposable ?

Quand j’organise des formations sur les stratégies d’innovation en général, ou le marketing de l’innovation plus spécifiquement, je suis souvent conduit à parler d’un frein majeur pour les chefs d’entreprise ou ceux qui conduisent simplement un projet : la notion d’opposabilité. Un pitch présentant à des investisseurs une stratégie d’innovation, ou un discours marketing présentant une nouvelle solution à un marché, sont relativement identiques. Ils exigent qu’en un minimum de temps, la valeur ajoutée du projet innovant soit clairement perçue. Le problème est que très peu d’entreprise ont un focus et une discipline stratégique suffisante pour qu’elles osent se mouiller. Il leur semble préférable d’émettre des incantations extraordinaires qui ne s’opposent à rien. Continue reading Votre discours est-il opposable ?

Jolidrive, le pitch exemplaire

Je n’ai jamais travaillé de près ou de loin avec l’équipe de Jolicloud, mais c’est une aventure que je suis depuis 2009. Cette startup française a été pour moi un marqueur du virage vers le cloud ces dernières années et suivre son évolution, ses problèmes, ses succès a été très parlant. Continue reading Jolidrive, le pitch exemplaire

Passer du produit au business minimum viable

Parmi toutes les difficultés qu’affrontent les créateurs de startups, la pire est souvent la façon dont fonctionne leur cerveau et leur coeur. Deux terribles handicaps existent chez chacun d’entre eux : la certitude d’avoir trouvé une solution fantastique pour de possibles clients et leur enthousiasme pour se lancer à corps perdu dans son développement. Continue reading Passer du produit au business minimum viable

Finding the simplest solution

When you first start off trying to solve a problem, the first solutions you come up with are very complex, and most people stop there. But if you keep going, and live with the problem and peel more layers of the onion off, you can often times arrive at some very elegant and simple solutions. Most people just don’t put in the time or energy to get there.

Steve JOBS