On fire…

Bonjour, juste un message informatif pour vous signaler que notre hébergeur historique (Namecheap) est en train de partir en déliquescence. Il ne se passe pas un mois sans que celui-ci n’est un problème serveur grave, et je suis donc en train de transférer le site vers un hébergeur avec beaucoup plus de testostérone (Gandi). J’espère que d’ici à quelques jours tout sera rentré dans l’ordre.

Le site n’est pas arrêté pour autant, loin de là. Mais si vous avez des pages qui se chargent un peu trop lentement sachez simplement que cela ne devrait pas durer trop longtemps. : )

Ce genre de mésaventure assez banal me rappelle avec beaucoup de vivacité, à quel point nous attendons l’instantanéité du web ici et maintenant. Tout le temps. Le moindre accroc de service étant jugé intolérable. Ce qui est quand même à méditer en terme d’infrastructure quand le web se déplace de surcroit de plus en plus sur nos terminaux mobiles…

EDIT : Twitter étant ce qu’il est, Matt Russell (VP Hosting de Namecheap) a résolu une grosse parti du problème en me migrant sur un serveur qui a l’air de ne plus être simplement relié à la toile par un modem 56K. Joie et exultation pour l’instant. Mais je dois être honnête, la confiance n’est plus là et c’est vraiment la fois de trop où j’ai dû m’occuper de cette mécanique d’hébergement.