Masse critique et point de dilution dans les business models du web social

Beaucoup de projets web avec lesquels je travaille, cherchent à s’appuyer sur des effets de réseaux sociaux. La création de valeur de ces sites est essentiellement reliée aux nombres de clients utilisateurs qui vont trouver un intérêt à interagir entre eux à l’aide du site proposé. Pensez à des sites comme AirBnB : si trop peu de voyageurs sont inscrits, personne n’aura envie de proposer son canapé à la location. Inversement, sans canapés visibles, qui pourra être incité à voyager en utilisant le site ? Continue reading “Masse critique et point de dilution dans les business models du web social”

Microsoft réinvente t’il son business model avec les tablettes Surface ?

Steve Ballmer a annoncé il y a deux jours l’arrivée de nouveaux produits Microsoft. Des tablettes Surface clairement positionnées pour reprendre la main sur un marché qu’Apple monopolise depuis avril 2010 (et si je me permets d’enfoncer une porte ouverte, enfin quelque chose d’intéressant sur le sujet, depuis les ineffables tables de bar high-tech produites jusque là). Continue reading “Microsoft réinvente t’il son business model avec les tablettes Surface ?”

Diablo 3 est-il le concurrent direct de l’App Store ?

Comprendre l’univers du web est rarement intuitif.

Cette semaine j’ai été par exemple frappé par ce qui est en train de se passer autour de Diablo 3, le dernier jeu vidéo d’Activision Blizzard. Autant dire que si vous faites partie des personnes qui pensent que ce marché est anecdotique, laissez-moi vous rappeler qu’Activision-Blizzard pèse environ 5,5 milliards de dollars. Soit autant qu’Eurocopter, mais avec 4 fois moins de salariés et de meilleurs profits. Du coup, quand cette entreprise sort un nouveau produit il n’est pas déraisonnable de le considérer avec attention. Continue reading “Diablo 3 est-il le concurrent direct de l’App Store ?”

Innovation territoriale dans les secteurs traditionnels, René Redzepi et le Noma

L’innovation se conçoit souvent dans les univers technologiques : nouveaux produits construits autour de portefeuilles de brevets, nouvelles usines automatisées à l’extrême pour gérer du flux tendu et des spécifications clients à façon, dématérialisation de la relation client par le biais des sites sociaux sur le web… Continue reading “Innovation territoriale dans les secteurs traditionnels, René Redzepi et le Noma”

Les 6 degrés de l’open innovation

Je donne demain un cours à l’ENSCI sur l’open innovationet plus tard sur l’innovation de modèle économique. Profitons-en pour prendre note au passage que bien peu de grands groupes prennent le temps de comprendre les différents paliers d’innovation ouverte. S’il y a de nombreuses façon d’aborder ces différences, je trouve assez intuitif de traiter ce sujet en fonction du degré d’ouverture que l’on va déployer. Continue reading “Les 6 degrés de l’open innovation”

Mon problème avec les startup weekends

Cela fait quelques mois que je suis en train de développer un problème avec les startup weekends. Je n’avais pas trop pris le temps d’analyser ce sentiment diffus jusqu’à hier après-midi où plusieurs choses se sont mises en perspective, après avoir travaillé avec une équipe d’étudiants lançant leur projet à l’issue d’un de ces évènements. Continue reading “Mon problème avec les startup weekends”

Innovation de business model : réduire au maximum

Dans le travail de formation et d’accompagnement sur l’innovation de business model que je réalise pour les startups et les grands groupes, il m’arrive fréquemment de m’appuyer sur une forme d’innovation particulière. Celle de la réduction “au maximum” de l’offre client. Il s’agit d’une approche qui permet de pousser dans ses retranchements le porteur de projet, en le forçant à poser son idée de produit dans sa forme essentielle, dénuée de toute fioritures. Le bénéfice de ce travail est double : Continue reading “Innovation de business model : réduire au maximum”

Tesco innove sa distribution en Corée du sud

La chaîne britannique Tesco se bat activement en Corée du sud pour imposer ses supermarchés. Au travers de la marque Home Plus, Tesco est finalement parvenu à atteindre la deuxième place, face à son concurrent local direct. Pour cela Tesco a déployé de nombreuses innovations. L’une d’elle joue sur sa méthode de distribution. Comme beaucoup de supermarchés modernes, l’idée est de raccourcir, voir de supprimer complètement, la douleur des courses le samedi. Tesco a choisi de disposer dans le métro coréen des affiches représentant en grandeur nature, les principaux produits achetés par ses clients :

Continue reading “Tesco innove sa distribution en Corée du sud”

La coopétition comme stratégie d’innovation de sa concurrence

La coopétition est une stratégie originale de gestion de sa compétition sur les marchés. Le terme est un amalgame de coopération et de compétition. Et vous l’aurez donc compris, il va s’agir de collaborer avec certains de ses compétiteurs pour tenter de capturer un bénéfice commun.

L’exemple le mieux connu jusqu’à présent est le fait que Google soit le financeur majoritaire de la fondation Mozilla qui développe et distribue Firefox, le navigateur open source concurrent entre autre de Chrome. Si l’intérêt de Mozilla a recevoir de l’argent est assez clair, quel est celui de Google ? Et bien il s’agit d’abord de déstabiliser les deux autres concurrents potentiellement plus puissants : Internet Explorer de Microsoft et de plus en plus, Safari d’Apple. D’autre part Google ne vend pas Chrome, mais de la publicité sur des mots clefs en ligne. Google a donc tout intérêt à avoir des navigateurs concurrents ou non, qui utilisent mieux et le plus rapidement possible son nuage de services (la recherche, Gmail ou Google Docs).

Ce type de marché présente des situations concurrentielles complexes et des stratégies à plusieurs niveaux, qui permettent de la coopération jusqu’à un certain point, puis de reprendre ailleurs une position de confrontation.

Continue reading “La coopétition comme stratégie d’innovation de sa concurrence”

Travail en cours sur l’innovation de business model…

L’un des drames des petites entreprises c’est l’engorgement.

Même si nous essayons d’être vigilants et de planifier notre travail au mieux, inévitablement nous avons des périodes plus difficiles que d’autres à gérer. Et avec quatre formations à la queue leu leu, des déplacements à Madrid, Paris, Grenoble et Metz qui s’enchaînent très rapidement, les prochaines semaines vont être sportives. Il est donc possible que le rythme des articles publiés ici en pâtisse un peu jusqu’en mars. Nous verrons. En attendant, voici un petit teaser sur la prochaine formation sur l’innovation de business model. Ce type de formation pour moi un moment très opportun pour revenir sur les derniers mois de consultations, et de formaliser ce que j’ai appris sur le terrain avec mes clients. Ce qui implique que je ne refais presque jamais la même formation deux fois.

Voici donc ce teaser, en espérant qu’il vous fera vous poser quelques questions :

C’est un travail en cours résumant les principaux types d’innovation de business model sur lesquels je travaille. J’aimerais dans pas trop longtemps l’étoffer beaucoup plus pour pouvoir en faire un poster synthétique… A suivre.