Categories
Corporate Incubation

L’incubateur de Gemalto reçoit le prix de l’innovation agile

Le 15 décembre dernier, BearingPoint, L’Expansion, Harris Interactive et L’École des Ponts ParisTech ont remis les 5èmes Trophées du Management de l’Innovation. J’ai été très fier pour l’équipe du BIG (l’incubateur interne de Gemalto avec qui j’ai la chance de travailler depuis quelques temps déjà) qui a reçu le prix de “l’innovation agile”.

Categories
Corporate Incubation

Intrapreneuriat : remettre les grands groupes en contact avec la réalité

Depuis maintenant plusieurs années que je travaille pour aider des grands groupes dans la structuration et le déploiement de programmes d’intrapreneuriat, je constate que beaucoup d’idées reçues circulent sur cette stratégie d’innovation, sans que toutefois il n’y ait grand chose de sérieux qui soit formalisé. Je vais essayer au travers de quelques articles à venir, dont celui-ci est le premier, de partager quelques clefs sur le sujet.

Categories
Corporate Incubation

Les intrapreneurs sont des corsaires

Je vous avais déjà signalé ma participation demain à une conférence sur l’intrapreneuriat à Bruxelles demain au Hub. Je profite donc du wifi exceptionnellement rapide de l’hôtel, pour vous présenter le support de mon intervention en avant-première de quelques heures…

Categories
Corporate Incubation

Conférence sur l’intrapreneuriat à Bruxelles

Le 2 décembre à Bruxelles, je vous signale une conférence sur un sujet qui nous est cher à l’agence : comment permettre aux entreprise et aux grand groupes en particulier, d’être à nouveau innovants en chouchoutant leurs intrapreneurs.

Categories
Corporate Incubation

Innovation de business model dans les grands groupes

J’étais invité hier pour une conférence-lunch avec une partie des équipes de Gemalto pour parler d’innovation de business model, avec comme toujours un superbe accueil et des équipes passionnées.

De façon intéressante, si je vous parle souvent ici d’innovation de business model, c’est surtout pour les startups et rarement pour des grands groupes. Or innover son business model dans un contexte industriel est une gageure. Même si l’on imagine forcément que ce que fait Google ou Apple est la voie à suivre, les barrières à la réalisation peuvent être excessivement nombreuses : l’inertie mécanique d’une organisation de plusieurs milliers de personnes, le poids des investissements passés que l’on cherche à rentabiliser coûte que coûte, le turn-over trop rapide des cadres supérieurs empêchant de lancer des programmes ambitieux, le risque d’un impact négatif à court terme sur le cours de bourse, la difficulté à assumer des stratégies financièrement plus ambitieuses mais moins prévisibles… Tout cela n’est pas bien mystérieux et est parfaitement décrit dans toute la littérature sur le management. On peut comprendre aisément qu’une équipe de 3 personnes sans charges fixes saura être plus agile qu’une multinationale…

Mais la barrière principale que je vois est très bien partagée entre les startups et les grands groupes. Il s’agit je pense du simple manque de culture de l’innovation en-dehors de ses aspects purement technologique (l’éternel débat entre invention ou innovation).