Nouveau master en génétique prédictive

La faculté de médecine de Marseille vient de créer un master de conseil en génétique prédictive. Ces conseillers ont essentiellement pour rôle de travailler en collaboration avec des médecins, pour évaluer les risques génétiques en diagnostic prénatal. Il s’agit d’une nouvelle profession crée dans les décrets de la loi de santé publique, et dont les arrêtés ont été finalisés en mai 2008.

Outre le fait de signifier de façon concrète que la génétique est maintenant partie intégrante des outils de diagnostics médicaux, cette profession venant en amont en quelque sorte de celle de sage-femme, matérialise aussi l’impact des biotechnologies sur le marché de la santé. C’est dans ma perspective une ligne de démarcation franchie de façon irrévocable et manifestant qu’un domaine de recherche théorique a maintenant basculé dans la dimension sociale et consumériste.

Orwell ou Gattaca sont encore loin, mais des virages très nets sont pris et ceux-ci devraient alerter quiconque s’occupe de marketing dans le milieu de la santé. Mais bien que connaissant quelque peu ce domaine, je n’ai pas en l’occurence identifié un seul industriel ou laboratoire pharmaceutique travaillant actuellement sur les besoins prospectifs de ces nouveaux clients ou prescripteurs.

De façon générale ces accélérations technologiques vous posent la question de la qualité de votre veille technologique et réglementaire dans votre propre domaine d’activité…

Author: Philippe

Philippe has been training 200-300 startups a year since 2007, consulted for dozens of multinationals on rupture innovation or corporate incubation, and was directly involved in more than 150 startups building their market fit and scaling up their business. He also teaches business model innovation in key MBA programs whether they are in Paris or Shanghai. And since 2017, Philippe is now living in Amsterdam, one of the best European business hub around.