Le best of subjectif de LIFT13 Genève

Stéphanie et moi avons réussi à bloquer suffisamment de temps dans notre calendrier chargé pour souffler un peu et participer à la conférence LIFT à Genève. Voici à mi-parcours et à chaud, mon best of subjectif de LIFT13 de ce que j’ai vu de plus intéressant depuis avant-hier :

N°5 / Marc Sorell “Weird people playing with japanese dildos”

Purement pour la qualité de sa performance et des éclats de rire générés. Je crois qu’il parlait des problèmes liés au téléphone mobile comme support au gaming mobile… : )

N°4 / Daniel Freitag “You can lead a company with a pen and post-its”

Le patron d’une très belle aventure entrepreneuriale nous a expliqué avec passion comment il était en recherche constante de simplification dans son entreprise et comment faire du SCRUM, non pas pour gérer des projets, mais vraiment un business à grande échelle.

Phrases clefs :

  • You can lead a company with a pen and post-its
  • Don’t plan, speculate (you might be wrong)
  • Explore “Beyond Budgeting”
  • Waste is a resource in the wrong place

N°3 / Christopher Kirkley “Cyberpunk culture in Africa”

Une très belle exploration de l’utilisation du téléphone mobile pour faire des échanges de musique pair à pair en Afrique de l’Ouest. Beaucoup d’éléments passionnants par l’approche bottom-up / remontante de l’innovation à partir de technologies banalisées. Pas besoin de NFC quand on a du Bluetooth. Mais du coup beaucoup de questions en regard de tout cela : avons-nous réellement besoin de technologies aussi pointues que celles que nous utilisons aujourd’hui pour 80% de nos usages ?

N°2 / Venkatesh Rao “Act like a resilient fox”

Un spectaculaire tour d’horizon sur les stratégies de résilience chez les animaux, les hommes et les entreprises, appuyée sur l’opposition du modèle du renard (fox) et du hérisson (hedgehog) introduite initialement par Ian Berlin. En deux mots les hérissons survivent au changement en se focalisant sur la stabilité et en essayant de devenir le plus indépendant possible face aux changement de leur environnement. Les renards d’un autre côté sont en perpétuel mouvement et s’adaptent en minimisant au maximum leurs efforts (j’ai toujours considéré la feignantise comme une vertu cardinale !).

Phrases clefs :

  • Transilience is about disruption, urgency and playing in the now
  • I’m a Nowist
  • Resilience is not about stability

N°1 / Noa Rashford “Weaponize gamification”

Ma GROSSE claque. Outre la très dextre et stimulante présentation, Noa a surtout mis le doigt sur une demi-douzaine de sujets qui me tarabustaient depuis des mois. Je ne vais pas tout lister, mais c’est surtout son approche de la scénarisation stratégique (propre au travail que je fais en innovation de business model et business design) qui m’a ouvert des perspectives inédites.

Phrases clefs :

  • Mental models get out of sync with reality
  • Look out for change
  • Build scenarios
  • No extensive fact findings, optimize your understanding
  • Scenarios are containers for disagreement
  • Strategic foresight
  • Preparing a response scenario to flu epidemic helped airlines deal with volcanos

EDIT : Suite de l’article.

Je vous propose de finir ce tour d’horizon de LIFT13 en intercalant dans mon précédent top 5 une autre intervention :

N°3 bis / Justin Pickard “Crapjects are not the future”

Pour changer, un point de vue rafraîchissant sur l’impression 3D et le fait que jusqu’à présent elle ne produit que des gadgets un peu “merdiques”, des “crapjects” (“crap” + “objects”). Ces objets inutiles, mal dégrossis n’ont aucune raison de subsister très longtemps. Ils ne sont pas le futur de l’impression 3D et ne sont pas le futur tout court. Tous les pseudo-futurologues qui pensent pouvoir dériver l’avenir de lapins de 5 cm de haut conçus dans un plastique de mauvaise qualité se trompent. Mais du coup quel peut être la façon dont cette technologie va se transformer et arriver sur le coeur du marché ?

 

Mentions spéciales et une suggestion pour LIFT14

En très dispensable trois interventions parfaitement inutiles :

  • Une gentille américaine dont l’intérêt semble être qu’elle fasse une thèse au MIT et qui nous a fait sourire 2 min, puis ennuyé tout le reste du temps en nous racontant comment une jeune thésarde candide découvre l’univers des salons professionnels X (spoiler : elle s’était acheté des chaussures brillantes pour y aller) ;
  • Un designer français, qui dans un style blogueur influent nous a déroulé ce que j’ai cru être le best-off de son flux RSS 2012, en prenant soin de nous coller ses coordonnées sur chacune de ces 120 slides.
  • Et encore une fois un garçon d’Arduino… OK ils sont sympas, mais je pense que depuis plus de trois ans nous avons fait le tour de la question à LIFT. Passons à autre chose ?

En très intéressant de la part de l’équipe de LIFT cette année, je retiens surtout la volonté de déborder les sujets habituels parfois un peu bisounours.

C’était risqué et pas forcément 100% au point, mais extrêmement important de s’attaquer à des sujets politiques et à l’industrie du X.

L’an prochain pourquoi ne pas regarder l’industrie de l’armement ? Si l’on veut parler drone autant regarder où cela se passe.

Author: Philippe

After obtaining a PhD in biotechnologies, and working in a medical diagnostic startup, Philippe Méda has managed teams and companies in the medical and pharmaceutical industries for over fifteen years. Following an MBA in 2007 Philippe founded Merkapt, a consulting agency in charge of co-piloting innovation for startups and large multinationals, in Europe, and Asia. Since then he has been training 200 to 300 startups a year, consulted for dozens of multinationals on rupture innovation or corporate incubation, and was directly involved in more than 150 startups building their market fit and scaling up their business. Philippe also teaches innovation and business model design in key MBA programs in Paris and Shanghai and is now living in Amsterdam.

Comments are closed.