Formation à la stratégie pour la reprise d’entreprise

Le dernier cycle de formation en partenariat avec l’IRCE avant le mois d’août concernait la reprise d’entreprise. J’ai pour une fois réalisé la clôture le vendredi 10 juillet, en revenant sur quelques points essentiels pour asseoir une vision stratégique efficace autour du projet personnel du repreneur et de sa conjugaison avec le potentiel de l’entreprise reprise.

Le dernier cycle de formation en partenariat avec l’IRCE avant le mois d’août concernait la reprise d’entreprise. J’ai pour une fois réalisé la clôture le vendredi 10 juillet, en revenant sur quelques points essentiels pour asseoir une vision stratégique efficace autour du projet personnel du repreneur et de sa conjugaison avec le potentiel de l’entreprise reprise.

Nous avons entre autre discuté de la pertinence des paramètres d’Hofstede pour caractériser rapidement la culture d’une entreprise et mesurer son adéquation avec la vision du repreneur.

Un autre point important pour les repreneurs m’a semblé être le fait qu’il n’est aujourd’hui guère possible de chercher l’entreprise de ses rêves. Les cédants en cette période de déprime économique ne sont guère pressés de vendre avec des valorisations qui ont baissé de 30 à 50% depuis 2008. Du coup le repreneur doit mieux concentrer son diagnostic et le faire plus porter sur le potentiel de l’entreprise qu’il examine, que sur son existant. Un exercice somme toute difficile.

Author: Philippe

Philippe has been training 200-300 startups a year since 2007, consulted for dozens of multinationals on rupture innovation or corporate incubation, and was directly involved in more than 150 startups building their market fit and scaling up their business. He also teaches business model innovation in key MBA programs whether they are in Paris or Shanghai. And since 2017, Philippe is now living in Amsterdam, one of the best European business hub around.