La France, l’autre pays des startups

Pour cette rentrée de septembre très chargée, je vais essentiellement vous diriger vers cet excellent article du site ReadWriteWeb auquel je n’ai rien à rajouter ou à retrancher. L’auteur, Pamela POOLE, est une américaine francophile connaissant parfaitement l’écosystème des startups de la Silicon Valley et de Paris. Elle brosse un portrait clair de la scène parisienne, mais aussi par extension française, en matière de financement et d’accompagnement aux jeunes entreprises innovantes. Même si l’article est en anglais, il est très facile à lire, et je gage que la site français de RRW en fera une traduction rapide. Voici une illustration tirée de l’article résumant quand les différents supports français dans la vie d’une startup :

Et voici en complément un autre diagramme présentant plus spécifiquement les types financements. Ce schéma date un peu (2008) mais reste globalement à jour. Il a le mérite de distinguer ce qui dilue ou non le capital des fondateurs, les allègements d’impôts (nous sommes en France !) et les réduction des dépenses. C’est le travail d’Olivier ERZATTI qui publie régulièrement des informations très intéressantes sur le monde des startups :

Un seul bémol tout de même, aucune mention des nombreuses associations qui soutiennent bénévolement les entrepreneurs et parfois même leur accordent des prêts d’honneur non négligeables. Pour réparer ce petit oubli citons donc le Réseau Entreprendre et le Centre des Jeunes Dirigeants.


Author: Philippe

Philippe has been training 200-300 startups a year since 2007, consulted for dozens of multinationals on rupture innovation or corporate incubation, and was directly involved in more than 150 startups building their market fit and scaling up their business. He also teaches business model innovation in key MBA programs whether they are in Paris or Shanghai. And since 2017, Philippe is now living in Amsterdam, one of the best European business hub around.