Atelier de créativité pour l’innovation

separator - innovation copilots - www.icopilots.com

Nous avons avec différents grands groupes, plusieurs missions d’accompagnement sur la créativité, pour générer de nouveaux projets de business, ou de nouvelles innovations centrées sur des usages inattendus. L’objectif central est toujours identique : sortir des zones de confort de l’entreprise ou de la business unit, challenger les consensus, générer de nouvelles perspectives.

Cela bien que passionnant en tant que tel, ne sert à rien pour les professionnels que nous accompagnons, si ce n’est pas rapidement suivi d’un travail sur ces perspectives, permettant de les trier, de les regrouper par thèmes et de les passer au crible de critères rigoureux : ces idées sont-elles dans les priorités de l’entreprise, sont-elles activables à court / moyen / long terme ? Si l’idée est intéressante mais trop révolutionnaire, y a t’il une ou plusieurs étapes intermédiaires, qui permettraient concrètement de la démarrer ?

Il est donc très important d’animer ce type de travail avec un binôme : un profil plutôt créatif et un plutôt business, pour gérer en relais ces différentes phases.

Le dernier atelier que nous avons animé de la sorte avec Stéphanie était dans le cadre de notre travail de conseil auprès de Gemalto. La phase initiale consiste en un design prècis de la journée en fonction des besoins exprimés par le client et la composition du groupe. Nous nous appuyons généralement sur un plan d’action en 4 phases :

  1. Setup : Lancement de l’atelier avec des exercices débloquant la spontanéïté des participants ;
  2. Amplify : Phase créative utilisant plusieurs méthodes pour générer des idées sur la thématique de travail : “get in the picture”, “usage roleplay”, “products sliding”…
  3. Focus : Tri des idées par thème, regroupement des points de focalisation des différents groupes et identification par vote des idées clefs ;
  4. Expand / Engage : Sélection des 6 idées les plus fortes et expansion en produit V1.0 et business. Et identification des possibles porteurs de projets après l’atelier.

La deuxième phase est un schéma formel discuté avec le client, indiquant en particulier le nombre d’idées à générer et le nombre de projets plus concrets, auquel on souhaite aboutir :

La dernière phase étant bien entendu l’animation pratique de la session, le déploiement des exercices et le dépassement des points de blocages rencontrés par les groupes et la consommation de beaucoup de post-its :

Sur la journée réalisée d’hier, les objectif fixés ont été comme assez souvent bien dépassés, avec plus de 60 idées activables, 4 projets solides à explorer… Et un groupe épuisé. : )

Author: Philippe

Philippe has been training 200-300 startups a year since 2007, consulted for dozens of multinationals on rupture innovation or corporate incubation, and was directly involved in more than 150 startups building their market fit and scaling up their business. He also teaches business model innovation in key MBA programs whether they are in Paris or Shanghai. And since 2017, Philippe is now living in Amsterdam, one of the best European business hub around.

Comments are closed.