Le tableau de bord de l’innovation 2009

La sous-direction de la prospective, des études économiques et de l’évaluation, la direction générale du trésor et de la politique économique (DGTPE), l’Insee et l’INPI, publient depuis quelques années un tableau de bord annuel faisant une photo de l’innovation en France. Je dois dire que ce type de rapport est toujours passionnant à lire quand on s’intéresse un tant soit peu au monde de la T/PME, mais d’une façon assez bizarre. C’est un peu lire un compte-rendu des derniers jeux olympiques d’hiver, qui ne tiendrait compte que des sports individuels. Si l’on aime les sports d’hiver cela reste intéressant, mais aussi extrêmement frustrant…

La sous-direction de la prospective, des études économiques et de l’évaluation, la direction générale du trésor et de la politique économique (DGTPE), l’Insee et l’INPI, publient depuis quelques années un tableau de bord annuel faisant une photo de l’innovation en France. Je dois dire que ce type de rapport est toujours passionnant à lire quand on s’intéresse un tant soit peu au monde de la T/PME, mais d’une façon assez bizarre. C’est un peu lire un compte-rendu des derniers jeux olympiques d’hiver, qui ne tiendrait compte que des sports individuels. Si l’on aime les sports d’hiver cela reste intéressant, mais aussi extrêmement frustrant.

Et ce rapport me produit vraiment cette impression très mitigée puisqu’il ne parle que de technologie, tel un vaisseau fantôme sortie des années 80 manœuvré par des ingénieurs ponts et chaussés armés de TO 7 et de Minitels. Pour que vous compreniez bien que je ne caricature pas, vous constaterez en lisant ce rapport que la partie “nouveaux usages” ne connait que trois choses : la téléphonie mobile, internet et le parc de micro-ordinateurs en France ! Pour enfoncer le clou, l’agence de com qui a réalisé la couverture du rapport, n’a pas manqué d’écrire innov@tion… Nous ne sommes plus dans les années 80, mais au début des années 90 avec Alta Vista et Netscape !

Ceci étant, le côté positif reste que ce rapport permet de faire le point sur trois panneaux importants de l’innovation technologique en France :

  1. Les dispositifs fiscaux (crédit impôt recherche, statut de jeune entreprise innovante) ;
  2. Le transfert technologique (pôles de compétitivité, agence nationale pour la recherche, OSEO, fonds de compétitivité entreprises) ;
  3. Les actions dirigées vers les PME (dispositif France investissement pour les “PME de croissance”, pacte PME, loi de modernisation de l’économie).

Malheureusement les informations sur les fonds d’investissements, les capitaux risques ou Alternext s’arrêtent en 2008. Aucune information intéressante là non plus pour des chefs d’entreprise, en regard des turbulences de ces 18 derniers mois.

Et pour le reste donc, passez votre chemin. Nous sommes loin des préconisations fines de Delphine Manceau et de Pascal Morand adressées à Christine Lagarde, dans leur rapport intitulé “Pour une nouvelle vision de l’innovation”. Qui est lui à lire d’urgence si vous travaillez pour OSEO ou dans un pôle de compétitivité !

Author: Philippe

Philippe has been training 200-300 startups a year since 2007, consulted for dozens of multinationals on rupture innovation or corporate incubation, and was directly involved in more than 150 startups building their market fit and scaling up their business. He also teaches business model innovation in key MBA programs whether they are in Paris or Shanghai. And since 2017, Philippe is now living in Amsterdam, one of the best European business hub around.