La vie de la cité (numérique)

Je viens d’être retenu pour travailler avec la député-maire Maryse Joissains-Masini dans le cadre d’un projet mêlant politique, au sens de “vie de la cité” et enjeux numériques. Voici plus précisément ce dont il s’agit :

Le projet “The Social NeXtwork” est celui d’un réseau visant à fédérer 577 acteurs référents du numérique (entrepreneurs et/ou chercheurs) répartis sur tout le territoire. Pourquoi 577 ? Parce qu’il y autant de circonscriptions.  Les parlementaires français ont besoin d’être sensibilisés aux problématiques numériques : les membres de « the social neXtwork » vont donc aller les rencontrer dans leurs circonscriptions. Le principe est d’organiser le même jour à la même heure, dans toutes les circonscriptions de France, un rendez-vous formel entre les 577 représentants du numérique et leur député respectif. Le recrutement de ces 577 référents du numérique se fait par cooptation, sur un certain nombre de critères (sens citoyen, intégrité, représentativité du numérique, expertise, etc.).

Mais pourquoi vouloir rencontrer tous les députés et leur parler de numérique ? Tout simplement parce que Renaissance Numérique, à l’origine de ce projet, a fait le constat que de très nombreux parlementaires sont mal à l’aise avec Internet. Souvent méconnu, cet univers est étranger à la plupart de nos élus et certains ont tendance à le voir plus comme une menace que comme une opportunité.

Les enjeux sociétaux, économiques, politiques, juridiques, philosophiques et sociaux. sont à ce point révolutionnaires et transverses qu’il est indispensable que l’ensemble des représentants du peuple en soient conscients. Ce travail de sensibilisation nous paraît donc nécessaire : il doit être fait en toute transparence, dans un soucis de partage, d’intégrité et d’espoir pour notre pays. Les 577 acteurs référents auront cette tâche à accomplir : un devoir citoyen, un rendez-vous à ne pas manquer !

Il reste encore de nombreux élus à contacter sur le territoire et vous engage à postuler si vous pensez pouvoir amener votre pierre à l’édifice.

Et dans la mesure où des gamers on résolu la structure d’une protéase rétrovirale en moins de 3 semaines, alors que les chercheurs étaient bloqués dessus dans le cadre de la recherche sur le HIV depuis 15 ans, je pense que beaucoup de choses sont faisables en 2011. : )

Author: Philippe

After obtaining a PhD in biotechnologies, and working in a medical diagnostic startup, Philippe Méda has managed teams and companies in the medical and pharmaceutical industries for over fifteen years. Following an MBA in 2007 Philippe founded Merkapt, a consulting agency in charge of co-piloting innovation for startups and large multinationals, in Europe, and Asia. Since then he has been training 200 to 300 startups a year, consulted for dozens of multinationals on rupture innovation or corporate incubation, and was directly involved in more than 150 startups building their market fit and scaling up their business. Philippe also teaches innovation and business model design in key MBA programs in Paris and Shanghai and is now living in Amsterdam.