Corning : une stratégie de tireur d’élite technologique

Cet article a failli s’intituler “Corning : Unsung -Yet Profitable- Innovation Hero”. La posture stratégique de cette société est je pense particulièrement remarquable. Laissez-moi essayer de vous expliquer pourquoi :

Corning est une société qui fait peu de bruit sur la scène médiatique dédiée à l’innovation. Si vous connaissez cette entreprise américaine fondée en 1851, spécialiste du verre et de la céramique, c’est peut-être parce qu’elle a inventé la fibre optique ou le Pyrex. Ayant dit cela on n’explique que bien peu sur la performance de la dite société. Et vous savez probablement à quel point je me méfie des inventeurs et des premiers entrants technologiques. Ils sont souvent aptes à défricher péniblement les problématiques du marché, s’y épuisent et laissent finalement le soin à d’autres de créer des solutions viables.

Mais avec Corning il n’en est rien. Cette entreprise ressemble assez à 3M : elle reste essentiellement sous le radar des marchés tout en étant de redoutables fournisseurs d’innovations, avec une stratégie de tireur d’élite. Contrairement à un Apple qui cherche à créer de nouvelles solutions compréhensibles de tous, Corning se positionne en second rang comme “simple” fournisseur d’une solution technologique remarquable. Point besoin d’une forte visibilité pour cela. Il “suffit” d’avoir une technologie d’exception et de devenir le seul interlocuteur valable pour tous les acteurs de premiers rangs. Ceux qui créent et diffusent les produits innovants sur la planète.

Le cas d’école de Corning est son Gorilla Glass. Un verre dont les caractéristiques combinées de légèreté, de résistance et de transparence l’ont rendu indispensable à tous fabricants d’appareils à écran plats, Apple inclut. Au final plus de 300 millions d’objets électroniques sont captifs de cette technologie, sans que les utilisateurs en aient la moindre idée. Et en tant que consommateurs, l’usage a été parfaitement intégré : quelle a été la dernière fois où vous vous êtes inquiété de rayer l’écran de votre smartphone avec vos clefs ?

Et les futurs que ces tireurs d’élites technologiques rendent possibles sont saisissants :

Cette position stratégique très particulière nécessite à mon sens trois compétences clefs :

  1. Savoir qu’elle est sa place sur le marché, même si cela veut dire que l’on va rester dans l’ombre de l’histoire.
  2. Voir au-delà de la technologie, pour développer des solutions critiques déverrouillant à d’autres leurs marchés.
  3. Se rendre indispensable, en étant au final la ressource limitante d’une industrie en pleine explosion.

Je me plais à croire que ces compétences aussi celles de consultants efficaces. Nous essayons en tout cas de toujours le garder en ligne de mire pour notre propre activité !

Author: Philippe

After obtaining a PhD in biotechnologies, and working in a medical diagnostic startup, Philippe Méda has managed teams and companies in the medical and pharmaceutical industries for over fifteen years. Following an MBA in 2007 Philippe founded Merkapt, a consulting agency in charge of co-piloting innovation for startups and large multinationals, in Europe, and Asia. Since then he has been training 200 to 300 startups a year, consulted for dozens of multinationals on rupture innovation or corporate incubation, and was directly involved in more than 150 startups building their market fit and scaling up their business. Philippe also teaches innovation and business model design in key MBA programs in Paris and Shanghai and is now living in Amsterdam.

Comments are closed.