Manager authentique et adaptable 5/9

Dans cette 5ème session du programme, nous abordons les priorités, l’impact de la vie personnelle sur les décisions de carrière et le processus de prise de décision.

Lorsque l’on établit des priorités, il est essentiel d’établir tout d’abord où l’on se situe, et d’évaluer notre situation présente pour les différentes dimensions de notre vie, en utilisant un outil de coaching très répandu: “la roue de la vie”. La note (entre 1 et 10) que l’on accorde à chacune des dimensions est très subjective: c’est une évaluation individuelle de son degré de satisfaction dans chaque dimension. Une note de 10 ne veut pas dire que la situation est parfaite, mais montre un haut niveau de satisfaction dans cette dimension.

A la fin de cet exercice, on obtient une représentation visuelle de sa situation actuelle, ce qui permet de mettre en exergue les zones où la satisfaction est moindre. L’individu peut alors réfléchir sur ces dimensions et décider lesquelles il va favoriser afin d’améliorer leur note : leur donnant ainsi priorité.   On peut aussi “temporairement sacrifier” une dimension : par exemple, une personne peut choisir de partir 6 mois à l’étranger pour sa carrière, a détriment de sa vie de famille.

Etablir des priorités est un élément qui détermine le processus de prise de décision. Les 7 ancres de Schein sont à prendre en compte lors de décision liées à la carrière. Découvrir quelles sont nos (2 à 4) ancres de carrière, permet d’évaluer une opportunité selon nos préférences professionnelles et de prendre une décision cohérente.

Lors de la prise de décision, plusieurs éléments interviennent. Cela inclut, de manière non-exhaustive, le style de l’individu (valeurs, comportement, ancre de carrière) et sa perspective (roue de la vie, priorités, analyse SWOT, objectifs).

Lorsque les priorités changent, que ce soit à cause d’une réflexion personnelle (crise de la quarantaine), d’un changement personnel (problème ou amélioration de santé), d’un événement familial (naissance), d’un changement professionnel (chômage, expatriation, promotion) ou d’un événement extérieur (crise), cela peut avoir un impact sur plusieurs autres dimensions et sur d’autres personnes de son entourage. De plus le processus de prise de décision se complique quand le nombre de personnes concernées croît.

Connaissez-vous votre propre processus de décision ? Que prenez-vous en compte dans celui-ci ? Comment gérez-vous quand le processus devient collectif ?

Author: Stéphanie

Specialist of Executive Coaching and Entrepreneurial Mentoring, insightful and open-minded, Stéphanie accompanies organisations in their cultural transformation to support innovation and business agility. She is one the few European expert both implementing and doing research on mentoring programmes.

Comments are closed.