Constituer son équipe start-up

Mardi 17 mai je serai de retour au GRAIN (Grenoble Alpes Incubation) pour la deuxième édition de cette formation pour porteurs de projet sur la consitution de son équipe de démarrage. Continue reading “Constituer son équipe start-up”

Innover l’engagement client par le jeu

Si vous n’avez pas entendu parler de “gamification” ces derniers mois, c’est probablement que vous n’avez pas internet ou que vous ne connaissez personne faisant du marketing (et ayant internet). Après le “serious gaming” la “gamification” est devenue un ketchup qui semble recouvrir tous les nouveaux business models. Je dois dire que je n’aime pas trop les sauces de ce type, mais que le sujet mérite que l’on s’y attarde.

L’origine de ce concept est au croisement du domaine des “MMORPG” (jeux en ligne massivement multijoueurs, dont World of Warcraft est devenu le représentant le plus connu avec plus de 10 millions de joueurs) et des sites sociaux (de Facebook à Foursquare) :

Continue reading “Innover l’engagement client par le jeu”

Innovation de business model dans les grands groupes

J’étais invité hier pour une conférence-lunch avec une partie des équipes de Gemalto pour parler d’innovation de business model, avec comme toujours un superbe accueil et des équipes passionnées.

De façon intéressante, si je vous parle souvent ici d’innovation de business model, c’est surtout pour les startups et rarement pour des grands groupes. Or innover son business model dans un contexte industriel est une gageure. Même si l’on imagine forcément que ce que fait Google ou Apple est la voie à suivre, les barrières à la réalisation peuvent être excessivement nombreuses : l’inertie mécanique d’une organisation de plusieurs milliers de personnes, le poids des investissements passés que l’on cherche à rentabiliser coûte que coûte, le turn-over trop rapide des cadres supérieurs empêchant de lancer des programmes ambitieux, le risque d’un impact négatif à court terme sur le cours de bourse, la difficulté à assumer des stratégies financièrement plus ambitieuses mais moins prévisibles… Tout cela n’est pas bien mystérieux et est parfaitement décrit dans toute la littérature sur le management. On peut comprendre aisément qu’une équipe de 3 personnes sans charges fixes saura être plus agile qu’une multinationale…

Mais la barrière principale que je vois est très bien partagée entre les startups et les grands groupes. Il s’agit je pense du simple manque de culture de l’innovation en-dehors de ses aspects purement technologique (l’éternel débat entre invention ou innovation).

Continue reading “Innovation de business model dans les grands groupes”

Votre hardware n’est pas intéressant…

Justin Williams sur son blog a récemment mis le doigt sur l’un des problèmes criant de l’industrie informatique et mobile (notez que la différence commence d’ailleurs à devenir de plus en plus floue) :

Pour commencer à attaquer la dominance d’Apple sur le marché, Google, Blackberry et HP (un jour) doivent moins se concentrer sur le hardware ou l’ouverture de leur plateforme, que sur la mise-à-jour régulière pour les utilisateurs de leur software existant. Les caractéristiques du hardware sont excitantes pour les blogs de gadgets technophiles, mais ce sont les softwares et les applications permettent de vendre les tablettes et téléphones aux utilisateurs normaux. Le système iOS n’est pas sans défauts, mais il ne présente aucun défaut majeur qui empêcherait de recommander un iPad ou un iPhone à qui que ce soit.

La version originale de l’extrait (et l’article complet ici) :

To make a dent in Apple’s market lead, Google, Microsoft, Blackberry and HP (eventually) need to focus less on the hardware specs or openness of their platform, and more on getting software updates to their existing user base on a regular basis. Hardware specs are porn for the gadget blogs, but software and apps are what sell tablets and phones to regular users. iOS is not without flaws, but I can’t think of any gaping holes in the platform that make it hard to justify an iPad or iPhone to someone.

De façon encore plus large c’est la présence d’un écosystème de plus en plus intégré, facile d’accès, tournant rondement, qui permet à Apple de se déployer de plus en plus vite. A regarder le retard béant accumulé par les autres géants de l’informatique ou de la téléphonie, on reste perplexe devant la pente qu’ils doivent maintenant remonter. Microsoft reste néanmoins un concurrent réel et sérieux sur le long terme, qui semble avoir appris à se remettre radicalement en question. Preuve en étant le succès bluffant de la technologie Kinect ou l’arrivée d’un Windows Phone 7 moderne et efficace.

Tout cela pour vous dire aussi que je vais probablement finir par trouver le temps d’écrire cet article de fonds sur “Pourquoi votre produit n’est pas intéressant” !

Atelier sur la résolution créative de problèmes

Voici la présentation servant de support ce soir à un workshop pour le MBA d’Euromed Management sur la résolution créative de problème. Mine de rien c’est un sujet toujours délicat à traiter. Il faut trouver la bonne tension entre l’ouverture de la problématique et la focalisation sur le résultat. Continue reading “Atelier sur la résolution créative de problèmes”

Le web marketing : escroquerie ou illusion ?

J’éprouve toujours une certaine méfiance quand on commence à parler de web marketing autour de moi. Honnêtement je ne crois pas au concept tel qu’il est généralement vendu aux entreprises : une opération mystérieuse qui va permettre de créer une identité “online”, de générer du “buzz” et de créer in fine du “ROI”. Tout cela avec des outils technologiques hyper sensibles et à changement hyper véloce. Outils dont la nature impliquent donc que l’on saura toujours mieux faire que le client, qui lui n’a pas le temps de réapprendre les arcanes du web toutes les semaines…

Au final c’est souvent l’image du pachinko qui me vient à l’esprit. Ce jeu japonais où l’on insère des poignées de billes dans une machine bizarre, où elles vont parfois tomber dans des trous, et permettre de remporter d’autres billes que l’on échangera contre des paquets de cigarette derrière le comptoir. Tout cela dans un vacarme assourdissant et sans réelle stratégie possible.

Or même si le web est un terrain de jeu complexe aux règles parfois absurdes, pour les entreprises, il n’en reste pas moins que les mécanismes sous-jacents sont assez simples et n’ont que peu changé depuis des années.

Je vous propose donc une présentation qui me sert assez souvent en ce moment pour des clients dans l’univers du 2.0 et du web social. Quelque chose de simple permettant de les ramener aux valeurs sûres de la relation client et de l’identité d’une marque. La première partie de la présentation s’attachant à traduire la mystique web des  “keywords” en éléments très concrets :

Les 10 conseils pour réussir un pitch

Comme pas mal d’entre vous sont amenés à présenter des projets devant un jury, des investisseurs ou de futurs partenaires… Il ne me semble pas inutile de vous rappeler quelques points clefs à ne jamais, jamais oublier :

  1. Au plus le texte est petit au plus vous pourrez mettre de mots sur les diapos.
  2. Vous n’avez pas beaucoup de temps, essayez d’en dire un maximum.
  3. Tout ce que vous allez dire doit être sur les slides, ça évite les trous de mémoire.
  4. Tournez le dos au public : vous pourrez lire le texte et ne serez pas intimidés.
  5. Jamais de photos, ça prend trop de place.
  6. Ou alors restez professionnel avec des cliparts powerpoints.
  7. Animez toutes les transitions pour montrer que vous êtes vraiment un pro.
  8. Présentez à plusieurs : chacun dit un mot pour faire la phrase c’est plus vivant.
  9. Pas la peine de vous présenter, on est là pour votre idée, pas pour vous.
  10. Et surtout ne répétez pas le pitch, ça casserait votre belle spontanéité.

Oui, c’est du second degré.

Et alternativement vous pouvez aussi prendre d’autres avis ici ou ici. ; )

Atelier de créativité pour l’innovation

Nous avons avec différents grands groupes, plusieurs missions d’accompagnement sur la créativité, pour générer de nouveaux projets de business, ou de nouvelles innovations centrées sur des usages inattendus. L’objectif central est toujours identique : sortir des zones de confort de l’entreprise ou de la business unit, challenger les consensus, générer de nouvelles perspectives. Continue reading “Atelier de créativité pour l’innovation”

Startup weekend Bordeaux et Marseille

Après Montpellier, je ne vais pas réellement me faire prier pour faire une publicité amicale pour les prochains startup weekends à Bordeaux (les 20,21 et 22 mai) et à Marseille (les 3,4 et 5 juin). Et pour vous proposer l’excellent vidéo promo réalisée par l’équipe de Bordeaux :

Présenter son entreprise

Il m’arrive souvent de devoir travailler sur la façon de marketer le projet d’une startup. Non pas son produit, mais vraiment qui elle est, comment elle va se développer et finalement, pourquoi elle est un bon pari sur l’avenir. C’est une phase essentielle de la levée de fonds, de la rencontre des premiers clients beta-testeurs… Voici donc le support d’un atelier sur le fameux pitch d’ascenseur que j’organise cette semaine. Nous ferons le tour des bases, comme distinguer :

  • Idée / Projet / Vision
  • Émotion / Empathie / Vision
  • Intellect / Intérêt / Pitch

À la fin de l’atelier chaque dirigeant repart avec une première version d’un pitch structuré et ne loupant aucun des points clefs nécessaires. Faciles dites-vous ?

La présentation :

Atelier de MBA sur le business plan

J’ai animé hier soir un atelier sur les points clefs de la rédaction d’un business plan pour les étudiants du MBA International d’Euromed Management. Voici la présentation support avec quelques points clefs à ne pas manquer… Pour aller un peu plus loin, je vous suggère aussi de lire les erreurs classiques de votre business plan.

Et pour ceux qui se posent la question, les diagrammes camemberts représentent la répartition des 5 couleurs principales de différents tableaux de Van Gogh. Ce qui correspond assez à l’exercice de rédaction d’un business plan : décomposer, réduire et synthétiser votre projet en ses éléments clefs. La difficulté étant que l’on doit quand même arriver à percevoir la beauté du tableau à la fin…

Continue reading “Atelier de MBA sur le business plan”

La technologie ne suffit pas…

Allez, on aime ou pas Apple, mais sur le principe comment mieux parler d’innovation que de cette façon ?

This is what we believe: technology alone is not enough. Faster, thinner, lighter. Those are all good things. But when technology gets out of the way, everything becomes more delightful, even magical. That’s when you leap forward. That’s when you end up with something like this.