Comment diagnostiquer un programme de mentorat

business model innovation - innovation copilots - www.icopilots.com

Lorsqu’une organisation qui a mis en place un programme de mentoring (que ce soit en intra-organisation, ou inter-organisation), décide de l’évaluer, elle réalise la plupart du temps une enquête de satisfaction auprès des participants. Bien qu’utile, ce genre d’enquête est rarement suffisante pour savoir comment améliorer le programme de mentoring. En effet, les participants pourront indiquer leur niveau de satisfaction vis à vis d’une relation de mentoring, mais ne sauront pas comment améliorer le programme dans sa globalité.

C’est pourquoi j’ai travaillé depuis quelques années sur l’élaboration d’un modèle qui permettrait de réaliser un diagnostic de n’importe quel programme de mentorat. Ce modèle issu de la recherche et des meilleures pratiques dans le monde est une évaluation des actions de l’organisation initiatrice du programme et des conditions ainsi créées à chaque étape du processus de mentorat : de l’attraction des mentors, à l’évaluation des résultats, du processus et critères de mise en relation au suivi de la relation, en passant par le cadre fixé etc.

Loin d’être une méthode applicable telle quelle, cette démarche permet de comparer son programme à un processus-modèle afin de trouver les clés d’amélioration et de s’approcher des conditions idéales d’émergence d’un mentorat efficace tout en gardant les valeurs et identité du programme.

La méthode d’évaluation du programme prend en compte différentes sources d’information telles que les coordinateurs du programme, les mentors et les mentorés, ainsi que la documentation associée au programme. Cette triangulation de données permet une vision holistique et moins biaisée du programme. De plus la décomposition du processus en étapes permet l’identifiation de points spécifiques d’excellence ou d’amélioration.

Ce modèle peut-être également utilisé lors de la conception même d’un programme de mentoring. Il permet de planifier dans le temps les différentes activités ; de sélectionner les participants (mentors et mentorés) et de les préparer à la relation de mentorat ; de former les coordinateurs du programme afin qu’ils puissent mettre en relation les binômes, suivre les relations sans entrer dans leur intimité et identifier rapidement les dysfonctionnements pour éviter les échecs et frustrations ; d’instaurer un cadre favorable à l’émergence d’un mentoring éthique et efficace ; d’évaluer les résultats en fonction des objectifs de l’organisation etc.

Author: Stéphanie

Specialist of Executive Coaching and Entrepreneurial Mentoring, insightful and open-minded, Stéphanie accompanies organisations in their cultural transformation to support innovation and business agility. She is one the few European expert both implementing and doing research on mentoring programmes.