Coaching en entreprise : la promotion ascenseur

Comme nous l’avons vu dans l’article précédent je m’intéresse aux mouvements en entreprise. Dans cet article nous nous intéresserons de plus près au mouvement vertical de l’ascenseur où la personne est projetée dans un poste ou un projet où sa responsabilité augmente de manière radicale. Par exemple un expert technique très performant est promu et prend la responsabilité de son équipe.

C’est un mouvement très commun, souvent attendu mais qui peut déstabiliser non seulement la personne promue mais aussi toute l’équipe. Nous pouvons observer des changements sur trois niveaux : compétences, relationnel et identité.

Tout d’abord, avec les nouvelles responsabilités viennent de nouvelles tâches qui requièrent des compétences qui peuvent ne pas avoir été développées auparavant. Dans le cas de notre expert technique, le management des hommes lui est tout à fait inconnu. Le manager doit ici les développer rapidement afin de pouvoir être performant et avoir une certaine légitimité dans le poste.

Deuxièmement, les relations tissées avec le reste de l’équipe doivent s’adapter en passant  d’un rapport amical entre collègues à une relation hiérarchique qui peut rester amicale mais prend tout de même une nouvelle dimension. De plus le relationnel avec la hiérarchie n’est plus la même avec des attentes différentes et des rapports de force intéressants.

Et dernièrement, le positionnement et l’identité du manager évoluent et donc ce mouvement peut l’affecter personnellement et profondément. Il est très commun qu’une personne promue doive adapter l’image qu’elle avait auparavant vis-à-vis des autres mais aussi vis-à-vis d’elle même. Passer d’expert à manager n’est pas évident, surtout lorsque la position d’expert était confortable et apportait un sentiment de contribution par sa connaissance et son savoir-faire. Le poste de manager a beaucoup moins cette dimension d’expertise et peut être mal vécu par une personne dont un des ancrages profonds professionnels est l’expertise (je fais référence aux ancres de Schein vu dans le cours Manager Authentique et Adaptable).

Ici je n’essaye pas de mettre l’accent sur les difficultés, mais plutôt de montrer que ces mouvements ont un impact important à plusieurs niveaux, et c’est pourquoi l’accompagnement à la prise de poste peut être une solution efficace, permettant à la personne promue de mieux évaluer sa situation, et de trouver comment s’adapter concrètement au poste. Les trois premiers mois d’adaptation étant très importants pour tisser un relationnel stable et efficace, pour affirmer son leadership dans l’équipe, et développer rapidement ses compétences, tout en effectuant les tâches requises par le poste.

Author: Stéphanie

Stéphanie has developed an extensive practice of executive coaching in London for more than 10 years. She now coaches CEOs and top executives to help them with team creation and development as well as business agility. She is one the few European expert both implementing and doing research on mentoring programmes.

Comments are closed.